Comment commencer ou recommencer le sport

Version audio disponible ici

Quel sport

Pas le dernier sport à la mode, pas le sport que fait ton beau-frère, pas celui que fait ta femme. Celui qui te plait, celui que tu regardes à la télé depuis des années sans jamais avoir essayé. Celui que tu as fait étant jeune et que tu regrettes chaque jour d’avoir arrêté (mais tu n’y retourne pas puisque tu connais personne etc.). Faire un sport qui nous passionne et que l’on aime profondément est fondamentale à l’aboutissement de cette remise en forme. C’est la clé de la réussite pour durer dans une activité quelle qu’elle soit, aimer ce que l’on fait, sinon au premier échec ou obstacle c’est l’abandon.

 

Pour quel objectif ?

Une fois que vous aurez essayé plusieurs sports et que votre choix sera fait, il est important de définir son objectif lié à sa nouvelle activité. De cette façon, a aucun moment vous n’aurez d’excuse pour ne pas allez-vous entraîner, ou pour ralentir volontairement la cadence de vos entraînements.

Ainsi peu importe votre âge et votre niveau dans ce sport, vous savez où vous êtes, et où vous souhaitez aller. Cependant vos objectifs doivent être fidèle à votre réalité et ils doivent demeurer atteignable sans quoi vous risqueriez d’abandonner par excès d’ambition.

 

Quel niveau ?

jeux olympiqueLe niveau auquel vous allez pratiquer votre sport est étroitement lié à l’objectif que vous aurez défini, si vous désirez devenir champion de votre village ou bien battre votre frère 1 fois sur 10, vous n’aurez sans doute pas besoin de vous entraîner trop dure. Mais si ce sport devient un véritable mode de vie, que vous avez pour ambition de devenir pro, ou de participer au JO, alors il semble intéressant de réfléchir profondément à la mise en place d’entrainement quotidien, bien réfléchi et adapté à vous (même faire appel à un coach). Pour espérer atteindre vos objectifs.

 

Quelle fréquence ?fréquence

Là encore la fréquence d’entraînement devra être défini en fonction de vos objectifs et de votre niveau. Mais globalement, un débutant qui veut se remettre en forme et jouer en loisir devra s’entraîner plus ou moins 3 heures par semaine pour tirer des bénéfices notables de cette activité. Pour celui qui veux devenir champion du monde, alors la fréquence devra être personnalisée et adaptée à chacun.

 

Quelles contraintes ?

Autrement dit, quelles activités allez-vous devoir supprimer ou revoir à la baisse pour ce nouveau sport. Est-ce que vous irez vous entraîner le soir après le travail alors que d’habitude à cette heure-là vous regardiez juste une émission débile à la télé ? Dans ce cas la valeur ajoutée du sport est énorme. Allez-vous devoir « sacrifier » trois heures de jeux vidéo, 3 heures de temps au bar avec des collègues, trois heures de shopping. Peu importe ce que vous allez délaisser pour le sport, il s’agira de seulement trois heures sur une semaine ou en moyenne les gens ont 18 heures de temps libre du lundi au vendredi, en comptant le weekend vous auriez 3 heures à consacrer à un sport sur environ 50 heures de temps libre. Soit 6% de votre temps libre uniquement. Alors l’excuse de ne pas avoir le temps de faire du sport est tous sauf valable dans des conditions semblables. Peu importe vos contraintes, sachez qu’il existe des milliers de personnes dans le monde qui on les même contraintes que vous, mais qui arrive à faire du sport parce qu’ils ont priorisé cette activité intelligemment.

 

Quel enthousiasme ?

L’enthousiasme peut ou non être lié à l’objectif et au niveau, mais en réalité c’est assez personnel. Je suis sûr à 100% que certains joueurs amateurs de football sont beaucoup plus enthousiastes à l’idée de s’entraîner, et de progresser que bon nombre de pro. Ce qui prouve que le sport est avant tout une passion qui se cultive par l’échec, la progression, la répétition et l’épanouissement dans celui-ci. Au début, vous aurez sans doute des jours où vous préféreriez rester allongé que de vous lever pour vous entraîner. Mais le plus dur reste et restera toujours de se lever. Une fois que vous avez dépassé la barrière mentale du « j’ai la flemme j’irais demain », alors la séance de sport est une réussite. Le simple fait d’avoir fait comprendre à son cerveau et à son corps que ça y est, je suis debout je vais y allez, alors 99% du travail est fait, il ne vous reste qu’à profiter.

 

Quelle contrepartie ?

Si je passe 8 heures par jour au travail, c’est pour gagner de l’argent. Si je prépare un repas, c’est pour le manger. Si je fais le ménage, c’est pour que ma maison soit propre. La contrepartie du sport est en général bien au-delà de vos espérances. En respectant le minimum syndical de 3 heures par semaine, vous aurez :

  • Un meilleur sommeil,Sport
  • Une meilleure gestion de votre corps,
  • Un appétit mieux contrôlé,
  • Une meilleure gestion de vos émotions,
  • Un physique à l’image de votre implication sportive,
  • Une réduction significative de risque de maladie liée à la sédentarité,
  • Un bien être général et une meilleure estime de vous-même.

Et encore de nombreuse contrepartie propre à chacun, même si certains de ces résultats ne sont pas visible concrètement et sur le court terme, c’est garanti qu’ils sont présents et qu’ils peuvent changer votre vie.

 

Conclusion

Le sport peut changer votre vie. Dans notre société, la pratique d’une activité physique régulière est un atout de taille pour lutter et prévenir de nombreuse maladie notamment liée au surpoids. Choisissez un sport qui vous plait vraiment, et n’abandonnez pas tant que vous n’aurez pas trouvez une autre activité de substitution. Ne restez jamais plusieurs semaines inactif, et ne remettez pas au lendemain votre séance de la journée, ne trahissez pas votre parole à cause de fainéantise. Débutez, progressez, insistez et prenez du plaisir à prendre soin de vous, car personne ne le fera à votre place.

[mc4wp_form id= »345″]

Maël brossaud

Fondateur du site GetStronG.fr et auteur du Guide Moderne de la Nutrition. Il est expert dans le domaine de la remise en forme et a à cœur de partager des informations utiles et accessibles à tous.

Laisser un commentaire