La Musculation est dangereuse !

Qu’entend-on par musculation ?

D’après Wikipédia : « La musculation est un ensemble d’exercices physiques visant le développement des muscles, afin d’acquérir plus de force, d’endurance, de puissance, d’explosivité ou de volume musculaire. Dans ces exercices, une force (par exemple la gravité, avec l’utilisation des haltères ou du poids du corps) est opposée de manière répétitive à la force générée par la contraction des muscles. (…) Ses bienfaits sont conséquents, tout d’abord physiquement car on améliore sa silhouette, mais aussi mentalement. Elle permet également d’améliorer sa santé, la circulation du sang, de lutter contre le mal de dos, contre le vieillissement ».

 

Dans cet article les informations que je vais transmettre seront valables uniquement pour la pratique de la musculation. Pour moi (et donc pour l’article), un pratiquant de musculation est un individu qui s’entraine plusieurs fois par semaine assidument et sérieusement. Il utilise des charges additionnelles (haltères, barres, machines) et pratique ce sport dans un objectif physique ou de performances. Un abonné d’une salle de sport n’est pas systématiquement un pratiquant de musculation. Faire du cardio, quelques squats au poids du corps puis 10 minutes d’abdos : ça n’est pas de la musculation. Tout comme faire des pompes 3 fois par semaine ne fait pas de vous un pratiquant de musculation.

Tapis cardio

 

Pourquoi les gens font de la musculation ?

Ce qui pousse 95% des pratiquants à débuter l’entrainement, c’est l’aspect esthétique. La perte de poids ou la prise de muscles sont les principales causes d’abonnement dans une salle. Cette volonté de changement est souvent liée à un complexe ou un mal-être physique et/ou phycologique.

La minorité restante pratique ce sport dans un objectif de performance ou de rééducation physique. C’est facilement constatable, vous verrez rarement quelqu’un qui, sans musculation, présente un physique musclé et athlétique vouloir s’inscrire en salle pour se développer encore plus.

Enfin la troisième catégorie est celle des sportifs confirmés ou professionnels qui se servent de la musculation pour une préparation physique adapté à leur sport de prédilection.

 

Les blessures en musculation

Comme dans n’importe quel sport les pratiquants de musculation risque de se blesser, mais comparé à d’autres sports plus populaires le taux de blessures est dérisoire. C’est facilement explicable, notamment par le fait qu’en musculation il n’y aucun impact direct et violent. Contrairement au rugby, basket, boxe… Avant d’initier un mouvement en musculation vous êtes 100% conscient et préparé à celui-ci, puisque c’est vous qui décidez du départ. Les blessures seront majoritairement liées à l’usure (tendinites, déchirures, hernies discales, douleurs articulaires…).

Massage

 

Pourquoi les gens se blessent ?

Un entrainement inadapté est la cause numéro 1 (et de loin) des blessures en musculation. En effet, en salle de sport 99% des pratiquants s’entrainent n’importe comment : c’est un fait. Personne n’a connaissance de sa morpho-anatomie (longueur des segments, insertion musculaire, asymétrie, raideur…). Evidement la pratique régulière d’un entrainement inadapté conduit indéniablement à la douleur, puis à la blessure : c’est inévitable.

Mais les pratiquants ne sont pas entièrement responsables de leur situation, certes quand on fait quelque chose on essaie de se renseigner sur la bonne manière de le faire. Malheureusement le premier interlocuteur auquel le débutant fait appel pour avoir des conseils est : le coach de la salle. Bien souvent celui-ci a suivi une mauvaise formation (j’en sais quelque chose…) et en plus il est débordé et n’a pas le temps d’accompagner individuellement chaque pratiquant.

Sa mauvaise expertise couplée à son manque de temps le conduit à vous donner des informations peu cohérentes qui ne vous aideront absolument pas à progresser en sécurité. Finalement, en salle les pratiquants n’y connaissent pas grand chose. Alors ils regardent les schémas sur les machines, écoutent les conseils d’autres pratiquants très peu renseignés et c’est le chaos.

Heureusement le corps est solide et peu de gens s’entrainent « vraiment ». Grace à cela le taux de blessure est relativement faible en salle, puisque sur 99% des pratiquants qui s’entrainent mal, 3 ou 4% s’entrainent dur et lourd depuis longtemps. Les autres sont de passage pour une durée qui va de 1 mois à 3 ans…

Pour ces gens qui ne s’entrainent pas très longtemps le risque de blessure est limité car en général :

  • Ils n’ont pas le temps de devenir fort, donc ils utilisent des poids légers = risques de blessure très peu élevés.
  • Ils se contentent de peu, donc l’intensité de leurs entrainements est moyenne = risques de blessures peu élevés.
  • Ils font peu d’exercice nécessitant une concentration importante (ou il le font avec des charges minimes), donc pas besoin d’être trop vigilant sur les techniques d’exécutions = risques de blessures peu élevés.

La blessure en musculation concerne surtout les pratiquants acharnés (attention acharné ne veux pas dire expert), qui s’entrainent souvent. Malheureusement ils font beaucoup d’erreur dans le choix des exercices et des techniques d’exécution et malgré leur bonne volonté,  ils finissent par se blesser.

squat musculation

 

Mes conseils pour DURER en musculation

  1. Formez-vous un minimum, rien que sur ce site vous avez accès à beaucoup d’informations techniques et pratiques pour faire de la musculation en sécurité.
  2. Ça fait mal : on arrête. C’est le conseil le plus basique mais aussi le plus important, si un exercice provoque des douleurs anormales (notamment articulaires), arrêtez et changez de mouvements.
  3. Courbature proche des points d’insertions ? On change aussi d’exercice (ou on adapte l’amplitude). L’exemple le plus parlant étant le développé-couché ou les dips, qui provoquent chez de nombreux pratiquant trop raide du petit pectoral, des courbatures intenses exactement à l’endroit entre l’épaule et les pectoraux. C’est simplement dû à un sur-étirement.
  4. Vous débutez, ne mettez pas trop de poids… L’ego en musculation est très présent (pour moi aussi), mais ne vous laissez pas avoir. Apprenez les mouvements, veuillez à adopter une posture adaptée, renforcer les muscles stabilisateurs et ensuite forcez.
  5. N’attendez pas de vous faire mal pour vous faire suivre… Avant de se blesser on pense toujours que ça n’arrive qu’aux autres. C’est bien sur totalement faux, alors si vous n’avez pas le temps ou la motivation de vous former pour pratiquer la musculation efficacement : prenez un coach professionnel qui sait vraiment ce qu’il fait. Ne prenez pas n’importe qui sinon en plus de vous blesser vous blesserez votre porte-monnaie.

 


 

En plus de cet article vous êtes libre de recevoir cet EBOOK gratuit qui vous livre des conseils avisés pour progresser en musculation.

Cliquez ICI pour vous inscrire et commencer la lecture de l’EBOOK dans 5 min! 

Maël brossaud

Fondateur du site GetStronG.fr et auteur du Guide Moderne de la Nutrition. Il est expert dans le domaine de la remise en forme et a à cœur de partager des informations utiles et accessibles à tous.

Laisser un commentaire