La Musculation, l’école de la Vie !

Que peut-il bien se cacher derrière un titre pareil ? Comment peut-on considérer qu’un sport de « paraitre » que les jaloux aiment surnommer « la gonflette » puisse être une école de la vie ! C’est très simple, si vous pratiquez la musculation depuis plusieurs années, c’est que vous êtes quelqu’un qui va au bout des choses. Pour être clair, 80% des gens qui commencent la musculation n’en feront pas plus de 6 mois dans leur vie. C’est un des sports les plus ingrat, il demande une implication quotidienne et apporte des résultats à une vitesse extrêmement lente.

Avant de créer des ponts entre le sport et la vie voyons ensemble les points essentiels de la musculation.

Afin de vous faire clairement comprendre mon propos, je dois comparer la musculation à d’autres sports loisirs connus. La musculation n’est certainement pas le seul sport qui regroupe toutes les caractéristiques citées ci-dessous, sauf qu’il s’agit du seul sport pour lequel mon jugement est légitime.

L’entrainement

Pour avoir des résultats corrects dans n’importe quel sport vous devrez vous entraîner en moyenne, deux heures par semaine. En tout cas la majorité des clubs fonctionnent ainsi. Deux entraînements d’une heure chaque semaine. Avec ce rythme votre niveau de progression sera rapide et visible, en quelque mois (si vous n’aviez jamais pratiqué), vous aurez au minimum triplé votre niveau de départ.

En musculation, il vous faudra en moyenne vous entraîner cinq heures par semaine. En quelques mois vous aurez progressé… un peu. Mais certainement pas assez pour continuer, les résultats seront visibles mais clairement pas à la hauteur de vos espérances. C’est à cause de ça que 80% d’entre vous auront déserté les salles au bout de quelque mois.

L’alimentation

Si vous faites du tennis, du foot ou du basket en loisirs, vous ne changerez certainement pas de régime alimentaire. Et cela n’impactera que très peu vos progrès à l’entrainement, si vous mangez des aliments malsains et que vous abusez de l’alcool tous les weekends votre entrainement ne s’en trouvera pas affecté de manière significative.

En musculation, si vous n’adaptez pas votre alimentation à vos objectifs sportifs, vous avancerez beaucoup moins vite. En continuant à manger des chips et des pizzas, vous allez entretenir l’environnement acide au sein de votre organisme, ce qui vous empêchera de fabriquer du muscle proprement. Si vous ratez plusieurs repas, votre entrainement sera affecté, vous aurez moins de force. Si vous abusez de l’alcool, vous n’arriverez pas à faire des entraînements productifs. En bref, s’alimenter n’importe comment et espérer devenir musclé est une utopie. S’alimenter n’importe comment et devenir champion régional de tennis de table relève peut-être du possible.

La récupération

Faire une nuit blanche tout les samedis ne risque pas d’impacter votre capacité à lancer un ballon dans un panier le mercredi suivant.

Dormir 4 h, alors qu’une bonne nuit pour récupérer doit comporter au moins 8 heures de sommeil, de façon répétitive vous empêchera certainement de forcer sur vos barres. Votre système nerveux verra son temps de récupération réduit, ce qui impactera directement votre capacité à forcer pendant vos entraînements.

La discipline

Si vous partez en vacances pendant plusieurs semaines, durant lesquelles vous ne pratiquez absolument pas le football : cela n’impactera que très peu votre niveau lors de la reprise. C’est d’ailleurs très fréquent, en général les clubs de sport ferment 2 mois l’été. Durant ces vacances les pratiquant peuvent manger n’importe quoi, s’alcooliser… Comme par magie à la reprise le niveau d’avant les vacances revient en plus ou moins 2 semaines.

discipline

En musculation, si vous arrêtez l’entrainement pendant 2 mois, vous effacerez les progrès d’au moins 5 mois. Dans le meilleur des cas et seulement si vous mangez correctement. Physiquement vous n’aurez peut-être pas beaucoup changé, mais au niveau de la force vous pourrez perdre des dizaines de kilos sur vos barres. SI chaque année vous arrêtez de vous entrainer pendant deux mois, qu’il vous faut ensuite 6 mois pour récupérer votre niveau et enfins 4 mois pour progresser. Au final vous ne progresserez que pendant un tiers de l’année.

La musculation est donc un sport de fou : des contraintes incroyables, pour des résultats d’une lenteur phénoménale. Ceux qui pratiquent ce sport, ont de bonnes raisons de le faire et de ne pas arrêter. Puisque contrairement au sport loisir classique, la musculation peut radicalement changer des vies.

En musculation, si vous faites des mauvais choix, le retour de bâton est quasi instantané :

    • Je ne mange pas assez : je perds de la force.
    • Je m’entraîne mal : je me blesse.
    • Je mange mal : je ne progresse pas.
    • Je ne dors pas : je perds de la force.
    • Je ne m’entraine pas assez : je ne progresse pas.
  • Je fais une pause trop longue : je régresse rapidement…

La musculation vous forcera à vous auto-discipliné, si vous ne le faites pas vous serez le seul à en payer les conséquences. Quand vous arriverez à un certain niveau, vous n’aurez d’autres choix que de vous remettre en question pour continuer à progresser. Si vous vous blessé, vous devrez apprendre de vos erreurs…

C’est en cela que la musculation est une école de la vie : chacune de vos actions auront des conséquences directes et indirectes sur votre physique.

Dans la vie chacune de vos actions auront des conséquences directes et indirectes sur votre environnement.

Pour être plus concret, voici des exemples auxquels vous pourrez facilement vous identifiez.

  • Echouer lors d’une série, ne pas abandonner et se convaincre qu’elle passera la prochaine fois = Ne pas réussir un entretien ou un rendez-vous client et se convaincre que la prochaine fois vous réussirez.

La musculation vous pousse à croire en vos capacités physiques, ce transfert d’auto conviction s’appliquera plus ou moins naturellement à votre vie.

  • Allez s’entrainer même si la journée a été dure et que vous n’avez pas envie d’y allez = Vous faire violence pour continuer de travailler sur un projet qui vous tient à cœur.

La musculation vous forcera à être discipliné, à ne pas lâcher même s’il n’y a pas grand-chose à gagner ou à perdre.

  • Etre fière d’avoir changé physiquement, même si vous n’êtes pas le plus musclé du monde = Vous avez réussi à construire une cabane pour vos enfants, même si ça n’est pas la plus belle du quartier.

La musculation vous aidera à prendre conscience de la réalité et à l’accepter comme elle est.

  • Réussir à soulever une barre que vous n’auriez jamais imaginé pouvoir soulever quelques années auparavant = Obtenir un poste de travail qui vous paressait inatteignable et pour lequel vous pensiez ne pas être prêt.

La musculation vous fera repousser vos limites et atteindre des objectifs toujours plus haut.

  • Refuser la facilité de manger un fast food parce que ça n’est pas bon pour vos objectifs = Ne pas vous affalez devant la télé, mais ouvrir un livre parce qu’il vous apprendra des choses sur lesquelles vous désirez progresser.

La musculation vous poussera à faire des choix qui correspondent à vos besoins réels.

De façon quasi systématique la musculation boostera significativement votre confiance en vous. De cette confiance améliorée découlera énormément de positif dans votre vie personnelle et professionnelel…

En résumé, grâce à la musculation vous ferez face à beaucoup de situations qui auraient pu vous paraître insurmontable sans vous poser de questions. Cette capacité à vous transcender sera transférable à votre vie quotidienne. Essayez de créer des liens entre votre sport et votre vie, vous serez étonné de voir de quoi vous êtes réellement capable sans le savoir.

Maël brossaud

Fondateur du site GetStronG.fr et auteur du Guide Moderne de la Nutrition. Il est expert dans le domaine de la remise en forme et a à cœur de partager des informations utiles et accessibles à tous.

Laisser un commentaire