Peut-on faire plusieurs activités sportives ?

Lassé des séances de musculation 5 fois par semaine. L’entrainement est répétitif et l’ennui, de plus en plus présent.

Vous aimez votre sport actuel mais votre curiosité vous pousse à découvrir d’autres choses.

Un choix qui paraît déterminant est à faire.

Continuer ou arrêter ?  Ma réponse aussi logique qu’appréciable, risque de vous faire plaisir.

questionnement

Continuez !  Mais ralentissez.

Que ce soit la musculation ou n’importe quel sport :  ralentir ne vous ramènera en aucun cas au point de départ.

Avec 3 séances au lieu de 5 (par exemple), votre progression restera honorable et vos gains ne s’enfuiront pas.

Il existe bien entendu des avantages et des inconvénients à la pratique de plusieurs activités sportives… À vous d’interpréter ce qui suit comme bon vous semble !

Être bon partout c'est n'exceller nulle part.

Logique mais souvent oubliée, cette phrase reflète à merveille le pratiquant multisport. Pour illustrer parfaitement cette affirmation, j’ai trouvé un exemple qui parlera à tout le monde.

Dans le tableau ci-dessous je mets en comparaison les performances d’Alistaire Brownlee (double champion olympique de triathlon), face aux performances de trois champions des spécialités qui compose le triathlon : La natation, le cyclisme et la course à pied.

Athlète

Alistaire Brownlee

Sun Yang

Bradley Wiggins

Kenenisa Bekele

Natation

17,24min – 1500m

14,31min – 1500m

  

Cyclisme

55,40min – 40km

 

50,39min – 44km

 

Course à pied

31,90min – 10km

  

26,17min – 10km

Sun Yang : Record du monde 1500m Freestyle

Bradley Wiggins : Champion olympique contre la montre.

Kenenisa Bekele : Record du monde 10 000m.

Le triathlète à un niveau incroyable et inégalable, il enchaine les trois épreuves sans temps de repos et le résultat de cette comparaison est donc à prendre avec des pincettes. Cependant les différences de chrono ne mentent pas. Cinq minutes d’écart sur 10 000m course à pied à un niveau aussi élevé représente une énorme différence.

Alistair Brownlee est donc un sportif inégalé dans sa discipline qu’est le triathlon. Paradoxalement ses temps remarquables mis à l’échelle d’un des trois spécialisations (vélo, natation ou CàP), serait tout simplement hors classement.

Cette comparaison peut aussi se faire entre le CrossFit et l’haltérophilie par exemple…

Pour ce premier point j’ai volontairement utilisé l’exemple de l’élite international. Mais je doute fortement que vous puissiez vous identifier à ces personnes…

Si vous n’avez pas l’ambition et les prédispositions pour devenir un athlète de haut niveau ? Alors allez-y essayer autre chose, vous trouverez peut-être un second souffle et même une nouvelle passion. La pire chose qui puisse arriver c’est que vous n’accrochiez pas… Rien de plus à perdre. Quand on est juste amateur et que le sport n’est pas au centre de notre vie, un ralentissement dans votre progression ne mettra pas en danger votre carrière. Au contraire cela peut même vous ouvrir les yeux. En prenant l’exemple de mon expérience, j’ai commencé la course à pied et la natation récemment. Moins d’un mois après ma première séance j’ai progressé à une vitesse incroyable, la progression rapide et notable est une sensation que j’avais oubliée après 4 ans de musculation. Croyez-moi sur parole c’est très motivant et aujourd’hui la natation me plaît particulièrement !

Fréquence d'entrainement optimal

fréquence

Votre ressenti est primordial. Nous savons déjà que si vous vous entrainez 5 fois par semaine, il n’est pas nécessaire de maintenir une fréquence aussi élevée pour continuer à progresser.

Peu importe le nombre de sports que vous aimeriez pratiquer, il y en a forcément un qui passe en premier. Il est important de le définir afin d’appliquer la notion de perte tolérable, pour ne pas cramer vos ressources et être complètement à plat au bout de 3 semaines.

Si vous êtes familier avec ce site, vous êtes probablement en phase avec l’état d’esprit de progression général. On ne fait donc pas du sport juste pour se donner bonne conscience, on le fait pour atteindre un objectif plus ou moins officiel.

Etape 1

Parmi les sports que vous pratiquez définissez-en un qui est plus important que les autres a vos yeux (Le classement peut changer avec le temps).

Etape 2

Crée une routine d’entrainement cohérente en plaçant les entrainements de votre sport principal au premier plan.

Etape 3

N’essayez pas de progresser partout en même temps (ou l’effet inverse se produira).

La perte tolérable sert à définir ce que vous êtes prêt à perdre dans une activité pour progresser dans une autre. Elle est évolutive et adaptative.

Si vous avez placé la natation en sport numéro 1 et la musculation en numéro 2.

Une journée durant laquelle vous aurez à faire deux entrainements commencera forcément par de la natation puis ensuite par de la musculation.

 

natation

Vous tolérez de perdre un pourcentage d’énergie pendant votre séance de natation, qui aura des répercussions pour la musculation, mais vous l’acceptez.

Etape 4

Plus n’est pas égal à mieux. Ne négligez pas la récupération.

Si vous avez envi de faire plusieurs activités sportives, mais que vous n’êtes pas prêt à ralentir votre pratique d’un de vos sports actuels.

Alors ne surchargé pas votre corps avec une nouvelle activité et attendez les bons signaux (lassitude, stagnation…) pour essayer un nouveau sport.

[mc4wp_form id= »345″]

Maël brossaud

Fondateur du site GetStronG.fr et auteur du Guide Moderne de la Nutrition. Il est expert dans le domaine de la remise en forme et a à cœur de partager des informations utiles et accessibles à tous.

Laisser un commentaire